Prévenir un sinistre

Un sinistre peut survenir à tout moment et la prévention est encore le meilleur moyen de l’en empêcher.  Voici quelques précautions à prendre selon les saisons. Notez qu’il s’agit d’une liste non exhaustive, car les installations diffèrent souvent d’une propriété à l’autre.

 Printemps  Été Automne  Hiver  En tout temps

Feu vol vent

Au Printemps

À l’extérieur

Toiture

Il arrive que la neige et le froid endommagent la couverture de votre toit. Assurez-vous que les bardeaux sont intacts et faites-les remplacer au besoin.

Gouttières

Retirez les feuilles mortes et autres débris et remettez les descentes de gouttière que vous aurez pris soin d’enlever à l’automne.

Revêtements

Identifiez les fissures et les crevasses qui auraient pu être causées par la neige et le froid. Réparez-les rapidement afin d’éviter toute infiltration (eau, insectes, petits animaux, etc.) qui pourrait endommager la structure du bâtiment. 

Végétation

Profitez de cette période où la végétation est moins dense pour procéder à l’élagage des branches mortes et/ou dangereuses. Vous préviendrez ainsi qu’elles endommagent votre propriété.

Fondations

Passez en revue les fondations, les parements de ciment et de brique et colmatez toute fissure afin de prévenir d’éventuelles infiltrations d’eau.

Descente de sous-sol extérieure

Veillez au bon fonctionnement du drain de la porte d’entrée extérieure du sous-sol. Un drain bouché augmente les risques d’infiltration et menace l’intégrité de la structure.

À l’intérieur

L’Échangeur d’air

Comme il est beaucoup plus sollicité en hiver, nettoyez ou changez le filtre de votre échangeur d’air tous les deux mois. Vous devriez également le faire chaque saison.  

Drain du sous-sol

Versez une bonne quantité d’eau dans le drain du sous-sol pour vérifier que celui-ci n’est pas bouché.

 

Été

À l’extérieur

Nivellement du terrain

Assurez-vous que les pentes de votre terrain n’entrainent pas l’eau en direction de votre propriété.

Conduits de poêle et cheminée

Effectuez régulièrement le ramonage des conduits afin de diminuer les risques d’incendie et de prévenir les refoulements de gaz toxiques à l’intérieur.

À l’intérieur

Système de  chauffage

Purgez les radiateurs de votre chaudière (à l’eau chaude, au mazout ou électrique). Pour effectuer la purge, contactez un technicien qualifié. Ceci devrait être fait une fois par année.

 

Faites vérifier votre réservoir de mazout si vous constatez des odeurs, des suintements ou de la corrosion. Un réservoir de mazout devrait être remplacé à chaque dix ans.   

 

Automne

À l’extérieur

Gouttières

Débranchez les descentes raccordées aux rallonges afin d’éviter qu’elles gèlent et empêchent l’eau de s’écouler. (N’oubliez pas de les remettre en place au printemps!)

Toiture

Prévenez la formation d’une cloison de glace dans la partie inférieure du toit. Celle-ci se crée lorsque la chaleur du bâtiment fait fondre la neige du toit, créant une accumulation de glace dans la partie inférieure.

  • Installez des pare-feuilles/pare-glace afin d’empêcher les débris de s’accumuler dans les gouttières;
  • Vérifiez qu’il y a suffisamment d’isolant dans le vide sous le toit;
  • Assurez une bonne circulation d’air dans le vide sous-toit en laissant un bon espace de dégagement entre les soffites et les entrées d’air. 

Végétation

Ne plantez jamais de nouveaux arbres à moins de 5 mètres de votre bâtiment. Les racines pourraient endommager les fondations ou obstruer le drain français.

Fondations

Passez en revue les fondations, les parements de ciment et de brique et colmatez toute fissure afin de prévenir d’éventuelles infiltrations d’eau.

Sorties d'eau extérieures

À moins d’avoir des robinets pare-gel, vous devriez couper l’alimentation de l’intérieur et faire couler le robinet à l’extérieur pour vider complètement les conduites.

Descente de sous-sol extérieure

Veillez au bon fonctionnement du drain de la porte d’entrée extérieure du sous-sol. Un drain bouché augmente les risques d’infiltration et menace l’intégrité de la structure.

À l’intérieur

Échangeur d’air

Comme il est beaucoup plus sollicité en hiver, nettoyez ou changez les filtres de votre échangeur d’air. Vous devriez idéalement le faire chaque saison.  

Fenêtres et puits de lumière (Margelles)

Retirez les moustiquaires et entreposez-les dans un endroit sec durant la période hivernale. Les moustiquaires empêchent la chaleur de parvenir à la fenêtre, créant de la condensation et de la moisissure.

Idéalement, remplacez le calfeutrant fissuré autour des portes et fenêtres des étages inférieurs et du sous-sol.

 

Hiver

À l’extérieur

Toiture

Veillez à enlever régulièrement le surplus de neige sur les toits plats ou à faible pente. Une surcharge de poids pourrait occasionner d’importants dommages à votre bâtiment.

Fenêtres et puits de lumière (Margelles)

Retirez la neige qui s’accumule devant les fenêtres du sous-sol et dans les margelles, car elle pourrait être à l’origine d’une infiltration d’eau lors du dégel printanier.

À l’intérieur

Chauffe-eau

Effectuer la vidange du réservoir du chauffe-eau afin de limiter l’accumulation de tartre dans la cuve. Un entretien régulier améliorera votre efficacité énergétique et augmentera la durée de vie de votre chauffe-eau.

Bois de chauffage

Ne conservez à l’intérieur que la quantité de bois nécessaire pour un ou deux jours. Plus vous rentrez de bois, plus vous risquez de retrouver chez vous des insectes nuisibles, sans mentionner l’humidité excessive et l’accumulation de matière combustible à l’intérieur.  

Échangeur d’air

Comme il est beaucoup plus sollicité en hiver, nettoyez ou changez le filtre de votre échangeur d’air tous les deux mois. Vous devriez également le faire chaque saison.  

 

À faire en tout temps

 

Conduites d’eau

Vérifiez régulièrement que les tuyaux sous les éviers sont secs et qu’il n’y a aucune fuite. Si vous avez de vieilles installations ou des appareils plus anciens, remplacez les tuyaux en plastique/caoutchouc par d’autres plus flexibles avec armature métallique.

Clapet antiretour

Demandez à votre plombier d’installer un clapet antiretour sur la bouche d’égout afin d’éviter les refoulements qui peuvent survenir lors de pluies abondantes. Voyez l’alternative Aqua-Protec de Inflotrolix.

Tuyau de renvoi

Ne versez jamais de matières grasses ou huileuses dans la tuyauterie, cela pourrait boucher les tuyaux de renvoi.

Panneau électrique

Identifiez l’emplacement de votre panneau électrique et assurez un dégagement minimum d’un mètre de chaque côté.

Valve d’entrée d’eau

Repérez la valve d’entrée d’eau principale de votre bâtiment. Si jamais un problème survient avec l’un ou l’autre des tuyaux, vous pourrez ainsi rapidement limiter les dégâts en actionnant la valve d’arrêt.

Entrée de gaz naturel ou de propane

Repérez l’emplacement de l’entrée de gaz naturel ou de propane. Si une fuite survient, la valve d’arrêt doit être complètement accessible.

Regards de nettoyage et trappes d’accès

Repérez l’emplacement des regards de nettoyage de la plomberie et des accès aux clapets antiretour. Ces derniers empêchent le refoulement des eaux usées lors d’éventuelles surcharges du réseau municipal et des drains de plancher. Si vous n’êtes pas certain de posséder un clapet antiretour, ou que vous ne savez pas où il se trouve, communiquez avec votre plombier.

Lors d’une absence prolongée…

Coupez l’alimentation en eau de la laveuse, car si celles-ci cèdent, elles pourraient causer d’importants dégâts. Aussi, demandez à un proche ou à un voisin de faire régulièrement une vérification des lieux (chauffage, état de la plomberie et toute autre anomalie).